Republic du Burundi: Plan d'Acceleration de la Planification Familiale 2015-2020

Pouvons-nous vous aider à trouver quelque chose?
Apres-2020
Droits
ECHO Study
Financement
Innovation
Jeunes
Plaidoyer et sensibilisation
Policy and Enabling Environment
Qualite et prestation de services
Securite contraceptive
Country
Commitment Maker
Country
Commitment Maker

Cette page n’est actuellement disponible qu’en anglais. Souhaitez-vous quitter le site en français et poursuivre la navigation ?

Oui Non

Republic du Burundi: Plan d'Acceleration de la Planification Familiale 2015-2020
Date de publication : 31/05/2016

Le Gouvernement du Burundi a décidé en son cinquième pilier de sa vision à l'horizon 2025, de mettre en place une politique démographique ambitieuse afin de limiter le taux de croissance démographique à 2%. La maîtrise de la démographie constitue un défi majeur pour le pays où 90% de la population vivent de la terre alors que les surfaces cultivables se raréfient de plus en plus (réduction de 40% d’ici 2025 des terres cultivables), les superficies des pâturages a diminué de 29% en 13 ans, le nombre d’hectares déboisés multiplié par 125 en 10 ans et les conflits fonciers représentent 80% des plaintes au niveau judiciaire.

Cette volonté de maîtriser la situation démographique du pays, a conduit l'Etat du Burundi à adopter, le 19 Octobre 2011en Conseil des Ministres, une Déclaration de Politique Démographique Nationale à travers laquelle il traduit sa volonté et celle du peuple de concrétiser les engagements et recommandations des grandes conférences internationales auxquels le pays a souscrit.

L'objectif visé travers cette déclaration est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la qualité de la vie grâce à la maîtrise de la croissance démographique du pays. Pour y arriver, il envisage de :

  1. faire baisser la fécondité de 6 enfants par femme en 2008 à 3 enfants par femme en 2025 pour cela, le taux de prévalence contraceptive doit de 30 à au moins 50% comme illustré dans le graphique n°;
  2. accélérer la baisse de la mortalité en faisant passer l’espérance de vie à la naissance de 49 ans en 2008 à 60 ans en 2025 ;
  3. faire passer le taux d’accroissement de la population de 2,4% à 2% en 2025.

Pour ce faire, le Gouvernement du Burundi a posé des actes concrets en faveur de la planification familiale ayant permis de faire passer le taux de prévalence contraceptive de 2,7% en 2000 à 34% en 2014.

Dans le souci de concrétiser les engagements pris et de mobiliser les ressources, l'Etat du Burundi a décidé d'élaborer le présent plan d'accélération de la planification Familiale, sur la base des gaps stratégiques et géographiques.

Nous voulons avant de terminer, remercier tous les partenaires qui, de près ou de loin, ont bien voulu accompagner le pays dans l'élaboration de ce document. Notre gratitude va aussi, par anticipation, à l'endroit de tous les partenaires qui voudront bien apporter un soutien tant technique que financier à la mise en œuvre du plan d'accélération de PF 2015-2020 contenu dans ce document.

PDF

Mots clés
Les sujets :
Pays Engagés:
La source:
Le Gouvernement du Burundi